Identification et assistance des enfants orphelins démunis qui n’ont pas d’équipement scolaire

Identification et assistance des enfants orphelins démunis qui n’ont pas d’équipement scolaire

Education

Besoins des enfants orphelins de hauts plateaux de Minembwe et Itombwe L’assistance aux enfants orphelins l’équipement scolaire

Contexte du milieu

De 1996 à nos jours, notre pays la RD Congo en général et les moyens et hauts plateaux de Fizi-Itombwe en particulier traversent des moments des troubles, des guerres et de situation post-conflit. Dans les moyens et hauts plateaux de Fizi et Itombwe, les oppositions entre les différents groupes armés mutuellement hostiles ont généré des affrontements sanglants pour des raisons les plus souvent liées aux conflits tribaux. Ces guerres à répétition ont eu à répercuter d’énormes conséquences néfastes non seulement sur l’ensemble de cette zone mais aussi et surtout sur la vie des populations et particulièrement les femmes et les enfants. Parmi ces conséquences, nous pouvons citer :

Pertes en vies humaines et les retombées qui en découlent ;
Extorsion et vol des gros et petits bétails ;
Les pillages intempestifs des biens et la paupérisation extrême des habitants affectés,
L’augmentation explosive du nombre des vulnérables dont les touchés sont les veuves et les orphelins,
De nombreux cas de violences sexuelles faites aux femmes et filles et les victimes sont contraints de vivre ensemble avec leurs bourreaux dans la panique horrible
De recrutements forcés des jeunes par les milices alors qu’ils se trouvent en âge scolaire,
L’analphabétisme, l’ignorance et la désinformation sont le partage de la majorité des vulnérables ;
Accroissement du nombre des personnes déplacées internes et externes.
A travers ces processus d’événements malheureux c’est surtout la femme qui a payé la facture et continue à subir les effets collatéraux de toute résistance locale à la pacification. Faut-il relever qu’actuellement les armes se sont tues dans le Fizi et l’Itombwe grâce à l’initiative du gouvernement relative au programme Amani Leo. A la suite de cette initiative, des groupes armés locaux se sont engagés à la démarche de la paix et ont fini par intégrer les rangs des FARDC ; il s’agit notamment des GUMINO pour la communauté Banyamulenge et la coalision des Mai Mai Babembe, Bafuliru, Banyindu , Batwa et Groupes étrangers. Par conséquent, PAPC a observé que depuis, des cas des tueries, des viols des femmes et des pillages, extorsion, tuerie ont sensiblement augmenté dans tout son rayon d’action. Néanmoins, l’ignorance et la misère restent des problèmes épineux dans ce milieu reculé et rural qui nécessite une intervention si rapide. Peu d’organisations humanitaires s’intéressent aux problèmes de pauvreté et d’ignorance dont souffre cette population enclavée de Fizi et Itombwe. En effet, les routes sont impraticables, il n’y a pas des réseaux téléphoniques qui couvre toute entité, les émissions radio diffusées en langues locales qui soient à la portée des populations sont difficilement captées.

Les tabous en corrélation avec les coutumes rétrogrades veulent garder la femme dans l’ignorance de ses droits. De ce fait, la PAPC recoure à ses modestes moyens pour remplir son rôle dans l’éducation de la société pour le changement de mentalité et la prise de conscience des droits de la femme et de l’enfant.

III. DESCRIPTION DU PROJET
A. Objectifs du projet
1) Objectif global : appuyer les enfants orphelins en frais scolaires
2) Objectifs spécifiques :
Contribuer dans la lutte contre l’analphabétisme.
Réduire le taux de la délinquance juvénile et l’enrôlement des enfants dans des groupes armés.
Augmenter le taux de scolarité des enfants vulnérables.
Contribuer à la promotion de la paix et à l’équilibre socio-économique de la population par la scolarisation des enfants démunis;
Promouvoir la scolarité des filles et lutter contre leur s mariage précoce.

B. Activités prévues

Pour bien exécuter ce projet sur terrain PAPC préconise de mener les activités ci-après :

1 : actualisation des fiches d’identification des enfants orphelins scolarisés
2 : organiser des rencontres avec les comités de parents ou tuteurs et les comités scolaires.
3: payement (par tanches) des frais de scolarité en faveur des enfants orphelins scolarisés.
4 : organisation des suivis pédagogiques des élèves
5 : Evaluation régulière du projet et rapportage.
6 : Vulgariser les textes légaux sur les droits des enfants,
C. Résultats attendus

Le taux de scolarisation des enfants démunis a augmenté et les élèves orphelins qui bénéficient de l’appui en frais scolaires fréquentent aisément les classes ;

La possibilité d’enrôlement des enfants démunis dans les groupes armés virtuels est réduite de 75% .

Le degré de vulnérabilité des OEV est sensiblement réduit.

D. Stratégies d’implémentation du projet :

Pour réaliser ce projet, nous utiliserons les stratégies suivantes :
-Il y aura un comité de suivi des enfants orphelins dans chaque école.
-le comité des parents ou tuteurs des enfants membres sera organisé.
-les réunions de suivi entre PAPC, comité scolaire et comité des parents seront organisées trimestriellement.
– Les mécanismes de suivi seront réalisés grâce aux outils suivants :

1. Les registres de présence de l’école
2. Le livre de caisse ou carnet de reçu de l’école
3. Le cahier de compte rendu des réunions de chaque comité
4. Les fiches de proclamation de chaque école pour l’analyse des résultats
Le projet veut d’appuyer directement 2600 orphelins et indirectement 2058 veuves ainsi que 5341 orphelins repartis en cinq secteurs de Fizi : Minembwe, Mibunda, Bijombo, Kitumba et Kamombo.
PAPC travaille avec les femmes, les hommes, les pasteurs de toutes les églises et tribus se trouvant dans les Moyens et Hauts plateaux d’Itombwe. Ces groupes ethniques sont en fait les Babembe, les Bafuliro, les Banyindu, Batwa et les Banyamulenge.
Les dernières investigations actualisées PAPC sur la situation de terrain à Itombwe permet de structurer et classer les bénéficiaires cibles directs du projet dans un tableau représenté ci-dessous :

Posted in Le Mandat Humanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *